Premières impressions d’un(e) étudiant(e) ERASMUS en Suède : Qui sont les suédois?

La chronique qui va suivre a été écrite par une des étudiantes du MEGEN lors de son séjour ERASMUS à Stockholm, en 2010. Après de nombreux allers-retours en Suède, son point de vue a eu le temps d’évoluer, de s’enrichir et de se nuancer. Le contenu de l’article n’engage que son auteur et ne reflète en rien l’opinion du MEGEN. Il ne s’agit que d’une image prise sur le vif, d’un « instantané », publié ici pour sa valeur documentaire.

Les premiers mois de mon année Erasmus, je restais très sceptique par rapport au fameux « mode de vie suédois », et j’avais du mal à comprendre pourquoi tout le monde disait tant de bien de ce pays. Je ne voyais que la nuit tombant à 15h, la neige dès le mois d’octobre, les températures négatives dès le mois de novembre, et la pauvreté de mes relations avec des étudiants Erasmus Français – que j’ai sciemment fuis par la suite. C’est en passant quelques jours en France à Noël que je me suis rendue compte du bonheur qui m’était offert à Stockholm, et que je refusais. A présent, j’aime les Suédois, j’aime leur discrétion mêlée de respect, que je prenais pour de la froideur. En effet, il est difficile de nouer des liens d’amitié avec les Suédois (en général), mais une fois que vous avez gagné leur confiance, leur fidélité est sans faille. Et une fois la glace brisée, les Suédois s’avèrent être de très bons vivants.

Valeur primordiale de la société́ suédoise : la recherche du consensus. Les Suédois, qui redoutent le conflit, auront tendance à dire « oui » lorsqu’ils pensent « non », et à l’exact contraire des Français, ils ménageront la chèvre et le chou autant qu’ils le peuvent pour éviter un débat trop houleux. Ce « trait de caractère » scandinave explique en partie pourquoi la société suédoise fonctionne tellement bien. Le Contrat Social dont parlait Rousseau est bien plus flagrant en Suède qu’en France. Avec un fort taux d’imposition (qui peut monter jusqu’à 57% d’imposition sur le revenu uniquement), les Suédois ne semblent pas être mécontents de leur système de protection sociale, et contribuent à ce que les choses se déroulent parfaitement. Plus humbles que les Français, ils ne sautent pas sur la première occasion pour « descendre dans la rue », ou « faire entendre leur voix », – qui sont par ailleurs des expressions très franco-françaises. En conclusion, peut-être que la société suédoise fonctionne si bien parce qu’elle est … suédoise. Il faut le voir pour le croire : aux heures de pointe dans le métro, une véritable queue-leu-leu longue de plusieurs dizaines de mètres se forme devant les escalators, et passer devant « à la française » est évidemment de très mauvais goût.

En principe, le Suédois est ponctuel, et d’ailleurs, soucieux de préserver sa vie privée, il rechigne à prolonger sa journée de travail au-delà de l’horaire fixé. Ceci s’explique par l’importance qu’accordent les Suédois à la famille. Il n’est pas rare de croiser de jeunes papas en jogging, courant derrière une poussette en fin d’après midi. Pendant l’hiver, la grande majorité́ des familles sortent malgré le froid, et peuvent passer des samedis entiers à remonter les luges des « Enfants Rois » en haut des pentes enneigées, et ce pour leur plus grand bonheur. Pour le Suédois amoureux de la nature, la promenade dominicale à Djurgården est elle aussi un incontournable (et remplace la messe !).

Car en réalité, il ne s’agit pas seulement d’un amour de la Nature, mais d’un véritable culte. Culte qui s’accompagne d’un grand respect pour l’environnement, pour les droits des animaux, et une sensibilisation très jeune à la beauté de la forêt. Les réserves naturelles sont légion, et même au centre ville, les parcs ne manquent pas (et il ne s’agit pas d’un « parc » à la française : chacun peut s’assoir sur la pelouse, y pique-niquer et y passer des heures dès le premier rayon de soleil).

Un jeune homme suédois heureux d'aller pêcher. Ångermanland, été 2012.

Un jeune homme suédois heureux d’aller pêcher. Ångermanland, été 2012.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s