Premières impressions d’un(e) étudiant(e) ERASMUS en Suède : Ordning och reda.

Décembre 2010. J’écris ces quelques lignes depuis l’Aéroport Arlanda à Stockholm, où je me tourne les pouces depuis plus de trois heures. Les vacances de Noël viennent de commencer, et je m’apprêtais à regagner la France ce soir, pour la première fois depuis quatre mois. Or, à cause de la neige, tous les vols en direction de Paris sont annulés. Et, rien d’étonnant à cela, je fais la queue.

Faire la queue. Si ces mots évoquent un calvaire pour les impatients Français, j’ai eu la surprise de découvrir que les Suédois y sont absolument indifférents – qui sait, d’ailleurs, s’ils n’y prennent pas du plaisir ? Faire la queue, est-ce une tradition suédoise à laquelle on finit par s’habituer ? Alors qu’en France, faire la queue signifie, la plupart du temps, s’agglutiner massivement et dans un désordre complet afin d’obtenir le plus rapidement une information, un service, un café; en Suède, il s’agit d’un procédé organisé et quasi- institutionnel. Chacun prend un numéro, et se réfère au panneau lumineux indiquant l’ordre de passage, puis prend son mal en patience. Par exemple, en ce moment même, j’ai en poche le numéro 545, tandis que celui actuellement traité est le 174. Je ne serai pas à la maison de si tôt, et je m’inquiète pour mes boîtes de harengs, tubes de caviar et autres saucisses de renne, un peu à l’étroit dans ma valise.

Je me demande alors, comment un tel miracle est-il possible ? Nous connaissons le flegme anglais, la sérénité hindoue, le stoïcisme grec, et quid de la Suède ?
La « Loi de Jante », code implicite ancré dans l’esprit scandinave, est rendue visible par le comportement policé, discipliné des Suédois. Le premier des commandements de cette Loi de Jante est le suivant:

Du skall inte tro att du är något. Tu ne dois pas croire que tu es quelqu’un de spécial !

Ne pas chercher à se faire remarquer, rester droit dans l’alignement des têtes, ne pas s’imposer aux autres sont autant de codes de conduites admis par le peuple du Royaume de Suède. Difficile à accepter pour un Français à l’esprit resquilleur (que je suis), cet état de fait a pourtant du bon : j’attends, certes, mais dans le calme ; en outre, je peux respirer.

La Suède vue d'avion.

La Suède vue d’avion.

En VO : Le journal suédois Aftonbladet répertorie ici les endroits à Stockholm où on fait le plus la queue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s