Rencontre avec Susanne Juul des éditions Gaïa

To read it in english, you can click here.

Les éditions Gaïa et le Nord

Le 24 mars, Susanne Juul est venue parler des éditions Gaïa, une maison d’édition majeure dans le paysage éditorial français qu’elle a fondée en 1991, et l’une des rares à être spécialisée dans la littérature nordique. En parallèle à son métier d’éditrice, Susanne Juul a beaucoup traduit du français vers le danois. Elle a également traduit l’œuvre de l’écrivain danois Jørn Riel en français et a activement participé à sa diffusion en France.

Il faut tout d’abord savoir que la répartition des publications de littérature danoise, norvégienne, suédoise, finlandaise et islandaise au sein des éditions Gaïa n’obéit à aucune stratégie. Ce sont des choix qui ont été réalisés au fil des lectures. La littérature norvégienne est la littérature nordique la plus représentée aux éditions Gaïa (Bergljot Hobæk Haff, Knut Hamsun, Ingvar Arnbjørnsen…), mais Le mec de la tombe d’à côté de l’auteure suédoise Katarina Mazetti reste toutefois la meilleure vente réalisée jusqu’à présent par la maison d’édition.

Le métier de traducteur

Au cours de la rencontre, Susanne Juul s’est principalement penchée sur les aspects du métier de traducteur et l’importance des échanges entre auteur, traducteur, et éditeur. Le traducteur doit être en mesure de fournir une traduction suffisamment claire (et non ce qu’elle qualifie d’« obscur ») pour permettre aux lecteurs de la culture cible de comprendre et d’apprendre des aspects de la culture source, tout en considérant les propositions faites par l’éditeur. L’éditeur, lui, doit si possible proposer des idées au traducteur plutôt que de les lui imposer, d’où l’intérêt de construire et alimenter un dialogue.

Le métier de traducteur présente une forte compatibilité avec certaines personnalités. Il faut par exemple être suffisamment introverti pour ne pas redouter de passer des journées entières seul à travailler sur un texte. Mais parallèlement à cela, Susanne Juul a insisté sur l’importance des réseaux dans le métier de traducteur. Il est primordial de constamment témoigner de sa volonté, ainsi que d’être en mesure de pouvoir créer des contacts pour obtenir des contrats de traduction. Susanne Juul a en outre donné de précieux conseils pour les futurs traducteurs littéraires : ne pas avoir peur de relancer les maisons d’édition, et ne pas hésiter à soumettre des textes, quitte à prendre le risque de voir la maison d’édition s’adresser à quelqu’un d’autre pour traduire le texte proposé. Il est important de ne jamais se décourager et de garder en tête qu’il n’y a pas d’échecs. Bien que les métiers de l’édition soient des métiers très prenants, savoir proposer des textes pertinents est un atout dont un éditeur se souviendra. Une première relation a été créée, et il faut voir cela comme un pas en avant.

Le rôle des libraires

L’entretien s’est ensuite orienté vers le rôle du réseau des libraires pour la diffusion d’une œuvre en France. La diffusion des œuvres s’effectue grâce à une coopération entre Gaïa et Actes Sud. Actes Sud démarche régulièrement les libraires français, d’une part pour leur proposer des textes qu’ils pourront par la suite conseiller, et d’autre part pour se tenir informé des prédilections des libraires en tant que lecteurs. C’est une étape primordiale aujourd’hui, à l’heure où Gaïa n’est pas un géant de l’édition et où la promotion efficace d’un polar nordique demande beaucoup de fonds, ce que l’on a par exemple pu voir récemment avec la campagne marketing lancée par Albin Michel pour l’auteur danois Jussi Adler-Olsen.

Publicités

Une réponse à “Rencontre avec Susanne Juul des éditions Gaïa

  1. Pingback: Meeting Susanne Juul (Gaïa Editions) | Master MEGEN·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s