Et vous, avez-vous pensé à l’assistanat?

sans-titreL’assistanat, c’est quoi?

L’assistant, dont j’ai eu la chance de faire l’expérience en 2015-2016, est un programme organisé par le CIEP, organisme qui permet aux étudiants de partir quelques mois à l’étranger afin d’apprendre le français dans des écoles, spécialisées ou non.

Le CIEP propose 20 destinations, selon vos choix et les langues que vous auriez envie de découvrir dans le pays choisi.

Afin de devenir assistant, il vous faut remplir un dossier en ligne, en expliquant vos motivations, vos intérêts. Il vous faudra également développer vos expériences et connaissances des langues. Le choix de votre destination future sera également à préciser. Enfin, un entretien vous sera proposé dans la langue du pays souhaité afin de vérifier vos connaissances linguistiques.

Mon expérience

Durant ma licence, j’ai eu la chance de partir un semestre à Freiburg en Allemagne pour y réaliser un ERASMUS à la Pädagogische Hochschule Freiburg. Ces six mois ont tout simplement été fantastiques. J’ai découvert une nouvelle culture, une ville merveilleuse, j’ai également amélioré ma langue. J’ai surtout découvert un système scolaire et universitaire différent. Ce qui m’a poussée à devenir assistante à la fin de ma licence.

Revenue en France pour mon dernier semestre, je n’avais qu’une idée en tête, repartir en Allemagne. J’ai donc postulé auprès du CIEP, j’ai passé mon entretien en allemand avec un professeur de mon université et j’ai fait mes choix. Là, c’était plus compliqué. L’Allemagne est tellement riche. Repartir à Freiburg? Découvrir le nord? Mon coeur a parlé, le choix est devenu très vite évident. Et me voilà acceptée à Waldkirch, à 12km de Freiburg.

Je travaillais dans deux écoles: un Gymnasium (collège-lycée) et une école primaire. Je n’ai jamais eu d’expérience en tant que professeure, sauf peut-être donner des cours particuliers, mais ça, c’est encore différent.

Me voilà dans un pays étranger, devant des élèves désireux d’apprendre le français. Mes élèves étaient âgés de 8 à 19 ans. Vous dire la tâche qui m’attendait !

Le professorat ne m’attirant pas trop, je me suis dit malgré tout que promouvoir le français à l’étranger était une expérience formidable. Faire découvrir son pays, ses richesses culturelles, linguistiques, était un honneur.

Mon contrat se terminait au bout de 7 mois, j’ai prolongé de 3 mois, afin de terminer l’année scolaire allemande.

Cette année a été riche en rencontres, en culture, en épanouissement personnel. J’ai été très bien encadrée par le personnel enseignant des écoles dans lesquelles j’ai travaillé, donner des cours à des élèves motivés est également la plus belle des récompenses. J’avais des classes seules, je choisissais les cours que je voulais donner, j’ai aidé certains élèves à passer l’examen du DELF et pour finir, les bacheliers qui ont choisi l’option de français ont tous eu leur diplôme. Ma plus belle fierté.

Je suis revenue forte de cette aventure. Mes connaissances en allemand se sont encore améliorées, j’ai pu voir comment on travaillait dans un système éducatif différent du nôtre et surtout, j’ai pu donner l’envie à certains de continuer dans la voie de l’apprentissage du français (langue souvent moins appréciée que l’espagnol ou le latin en Allemagne).

Si je peux me permettre de vous donner un conseil, n’hésitez pas à devenir assistant. Que vous voulez devenir professeur ou non, c’est une expérience extrêmement enrichissante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s