Expo: Grand Theory Hotel, Annika von Hausswolff

anoralstoryofeconomicstructures-andreasfensby

Annika von Hausswolff, Grand Theory Hotel 2016

En ce mois de novembre 2016, l’Institut culturel suédois de Paris a eu la chance de présenter l’exposition de la photographe Annika von Hausswolff. Célèbre à partir des années 90, elle a représenté la Suède à la Biennale de Venise en 1999 et ses œuvres font partie de nombreuses collections internationales comme The Solomon R. Guggenheim Museum, New York, Moderna Museet, Stockholm, et la Hasselblad Foundation, Göteborg. Elle a par la suite été professeure de photographie à l’université de Göteborg entre 2007 et 2012, inspirant ainsi toute une génération de jeunes photographes et elle continue aujourd’hui ses travaux d’artiste sur la côte Ouest suédoise.

A travers une sélection d’œuvres de ces dix dernières années, l’exposition Grand Theory Hotel révèle les thématiques essentielles qui parcourent le travail d’Annika von Hausswolff. Les structures patriarcales, économiques, la criminologie et l’inconscient – l’artiste navigue d’un sujet à l’autre avec, en toile de fond, un intérêt majeur pour le médium photographique et notamment la technique analogique.

detroittheatre-annikavonhausswolff

Annika von Hausswolff, Grand Theory Hotel 2016

Elle ne se limite cependant pas à l’utilisation d’un seul matériau pour la réalisation de ses oeuvres. À travers l’exposition sont présentées des créations faites entre autres à base de plexiglas, d’aluminium, de papier de soie, et de papiers beaux-arts qui apportent une riche diversité artistique.

C’est également grâce à l’utilisation d’anciennes techniques telle que la photographie argentique qu’Annika von Hausswolff se distingue des autres photographes qui aujourd’hui ont en majorité recours à la technique numérique. Selon elle, « L’ensemble de la société est en train de passer d’une existence analogique à une existence numérique, et ce sur plusieurs niveaux différents ». Ce n’est donc pas seulement la photographie mais la société elle-même qui évolue et nous spectateurs en sommes témoins en examinant les oeuvres de von Hausswolff qui intègrent une multitudes de symboles et de messages cachés. Ses photographies ont souvent recours à la mise en scène et à l’association d’images pour créer des représentations dans lesquelles la frontière entre fiction et réalité est faible.

rorschachyouth-annikavonhausswolf

Annika von Hausswolff, Grand Theory Hotel 2016

Chacune de ses créations est travaillée afin de renfermer des aspects et sens différents. Comme par exemple son oeuvre: I Am The Runway Of Your Thoughts qui englobe 25 portées diverses exprimées à travers une seule photo. Il s’agit selon Annika von Hausswolff, du «fait que l’on peut faire naitre à l’aide d’une image un nouvel espace » et ce travail aux multiples facettes résonne dans le titre de l’exposition. En effet Grand Theory est un terme scientifique utilisé pour désigner le fait que toutes les théories existantes peuvent être expliquées en même temps. L’exposition peut donc être traduite comme un lieu de réflexion et de discussion dont Annika von Hausswolff tire les ficelles à travers ses talents de photographe.

Une exposition produite par Hasselblad Foundation, Göteborg, sous le commissariat de Dragana Vujanovic.

Présente du 11/11/2016 au 19/03/2017 à l’Institut suédois

11 rue Payenne

75003 Paris

01 44 78 80 20

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s