Exposition de la collection Chtchoukine à la Fondation Louis Vuitton

A l’occasion du programme de « l’Année Franco-Russe 2016-2017 du tourisme culturel », la fondation Louis Vuitton présente du 22 octobre au 20 février l’exposition « Icône de l’Art Moderne«  qui constitue en France l’évènement le plus marquant de ce programme. Il s’agit de la collection de Sergeï Chtchoukine, l’un des plus grands collectionneurs de la première moitié du XXe siècle. On y trouve ainsi un nombre impressionnant de chefs-d’oeuvres de la peinture moderne.

La visite commence par la présentation d’une série d’autoportraits et portraits peints par Cézanne, Gauguin, Van Gogh, Picasso ou encore Derain, une première partie qui constitue une présentation complète des grands mouvements artistiques du début du XXe siècle. Dès ces premières oeuvres on perçoit déjà le génie du grand collectionneur russe de par l’opposition adroite des portrait et autoportraits de sa collection. Ainsi se font face l’autoportrait de Cézanne (vers 1882) et des oeuvres bien plus récentes de sa collection pour donner lieu à un somptueux mélange, représentatif de la peinture de ces avant-gardistes.

Il ne s’agit cependant que d’une infime partie de l’ensemble stupéfiant d’oeuvres rassemblées par l’homme d’affaires moscovite entre 1898 et 1914 . Deux cent soixante dix-huit oeuvres signées Monet, Renoir, Degas, Marquet, Pissarro, Redon, Vuillard, Lautrec, Van Gogh, Cézanne, mais aussi Gauguin, Matisse et Picasso. Autant d’oeuvres qui, lors de la révolution d’octobre 1917, furent confisquées et nationalisées, puis réparties en 1948 entre le musée Pouchkine à Moscou et le musée de l’Ermitage à Leningrad (aujourd’hui Saint-Pétersbourg). C’est une véritable prouesse de pouvoir nous proposer une telle diversité d’oeuvres en un seul lieu, et ce, au delà des tensions politiques du moment : le partage de l’Art et de la Culture dépasse heureusement les intérêts politiques.

Cette exposition incontournable donne aussi une bonne raison de venir visiter le bâtiment de la Fondation créé, à l’initiative de Bernard Arnault en 2006, par le groupe LVMH et ses Maisons sur des plans de l’architecte Frank Gehry, et d’admirer l’habillage coloré conçu par l’artiste Daniel Buren. À elle seule la visite du bâtiment vaut le détour mais avec l’exposition Chtchoukine, la Fondation Louis Vuitton se positionne comme l’un des lieux culturels incontournables de Paris. Par beau temps, la vue sur Paris est superbe et plutôt originale. Tant de bonnes raisons de se rendre dans ce lieu étonnant pour les tous derniers jours d’une exposition très courue !

fullsizerender

XAN KROHN (1882-1959), Portrait de Sergeï Chtchoukine, Moscou, 1915, Huile sur toile. Coll. S. Chtchoukine  Décembre 1915. Musée d’Etat de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s