Exposition Hodler Monet Munch au musée Marmottan : contempler l’impressionnisme

Du 15 septembre 2016 au 22 janvier 2017 a eu lieu l’exposition Hodler Monet Munch au musée Marmottan dans le 16ème arrondissement à Paris. L’exposition a eu comme tâche de présenter ce qui réunit le peintre suisse allemand, le peintre norvégien et le peintre français, en mettant en avant les similarités techniques exploitées par ces trois peintres.

Un dimanche après-midi d’Octobre et le musée Marmottan, dont une partie de la collection permanente est consacrée à Monet, est rempli pour découvrir cette petite exposition. Les visiteurs contemplent les tableaux qui représentent les véritables défis qu’ont relevé ces artistes en voulant peindre l’impossible : Hodler a dû inventer les compositions et les effets chromatiques qui fixent ses observations pour son tableau Le Lac de Thoune et le Sommet du Niesen. Cette perspective depuis l’intérieur des montagnes implique de nouvelles techniques. Les montagnes sont une particularité propre au pays de Hodler et au pays de Munch, le paysage et la nature faisant partie de l’identité des Suisses et des Norvégiens. Cette exposition révèle jusqu’où ces peintres ont voulu aller pour peindre la beauté de leurs pays.

Les tableaux représentant le soleil, peints par Munch et Monet, attrapent l’oeil des visiteurs, éblouis par la force de la couleur de ces oeuvres. Cette peinture n’est autre qu’une impression : Munch fixait pendant un moment le soleil puis peignait les rayons qu’il voyait lorsqu’il fermait les yeux.

edvard_munch_-_the_sun_1911-1
“Le Soleil” de Munch : l’utilisation des couleurs, entre autres le vert, est une technique pour faire ressortir les rayons éblouissants. Edvard Munch (1893-1944) Le Soleil, 1911, Huile sur toile, 455 x 780 cm Universitet i Oslo, Oslo

Le Coucher de Soleil à Etretat de Monet expose un effet indirect : le soleil est perçu et ressenti sans qu’il ne soit peint. Monet voulait partager un instant de calme et de beauté en contemplant une perle du paysage français, de la même façon que Munch en Norvège et Hodler en Suisse. 

Nous constatons ce qui réunit de plus Munch et Monet dans leurs peintures du paysage norvégien : Nuit d’hiver et L’Homme à la Luge de Munch. Les couleurs vives contrastent avec la neige pour la rendre plus dense, comme l’a fait Monet pour Maisons dans la neige en Norvège. L’exposition nous informe que Monet a effectué un séjour en Norvège dont il est revenu malheureux : les paysages norvégiens étaient-ils trop difficiles à peindre ?

En peignant Le Débâcle à Vétheuil, nous comprenons que Monet a dû risquer de peindre la glace qui craque, tout en la rendant magnifique grâce à une lumière bleutée. Une fois de plus, le visiteur ressent un sentiment de froid, rappelant comme le précise l’exposition  “L’ enfer polaire” de Baudelaire dans son Chant d’Automne.

Cette exposition fut  l’occasion d’admirer les oeuvres magistrales de trois peintres qui ont marqué le vingtième siècle et d’apprécier la beauté des scènes de nature à travers l’oeil de chaque peintre. L’exposition se concentre sur l’innovation technique des peintres, il est difficile de ne pas être saisi par la spectacularité de ces représentations. Comme devant les tableaux romantiques des paysages scandinaves à la Galerie Nationale d’Oslo, les frissons ressentis rappellent l’émoi face à un paysage typiquement norvégien, suisse ou français, qui de nos jours peuvent être immortalisés grâce à un simple appareil électronique. Hodler, Monet et Munch ont préféré prendre le risque de marcher sur de la glace, d’escalader une montagne ou de s’aveugler en regardant le soleil plutôt que de ne pas faire part de ces émotions.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s